Take a fresh look at your lifestyle.

2022 – zone Afrique : le Sénégal et le Maroc déjà au 3e tour, l’Algérie attendra

0 0


- Publicité -

Après quatre journées de qualifications en zone Afrique, seuls le Sénégal et le Maroc sont déjà qualifiés pour les barrages. La Tunisie, le Mali et l’Égypte sont, quant à eux, dans un fauteuil.

- Publicité -

La course vers le Qatar continue en Afrique. Les troisième et quatrième journées des éliminatoires se sont achevées mardi 12 octobre et la situation en zone Afrique s’est éclaircie. Le Sénégal et le Maroc ont déjà tiré leur épingle du jeu en s’assurant de la première place de leur poule. Une position qui leur assure de disputer le 3e tour, un match de barrage aller-retour, dont le gagnant sera qualifié pour le Mondial-2022.

Groupe A : l’Algérie invincible mais toujours sous la pression du Burkina Faso

Depuis 31 matches les Fennecs n’ont pas été défaits. Pourtant, ils ne sont toujours pas assurés de figurer au troisième tour des éliminatoires du Mondial-2022. Les hommes de Djamel Belmadi ont pourtant écrasé à deux reprises le Niger (6-1, 0-4) mais ils restent sous la pression du Burkina Faso.

En effet, après quatre journées, les deux équipes sont à égalité de points en tête du groupe A (10 points). Les « Étalons » tiennent la cadence infernale algérienne puisqu’ils ont également mis en déroute, à deux reprises, la modeste équipe de Djibouti (0-4, 2-0). Tout devrait se jouer lors de la 6e journée et le choc entre les deux équipes à Alger.


Groupe G : duel entre l’Afrique du Sud et le Ghana

L’équipe d’Afrique du Sud a repris les commandes du groupe G en battant l’Éthiopie 1 à 0 grâce à un but contre son camp de Getaneh Gibeto. Avec 10 points, les Sud-Africains devancent les Ghanéens, 9 points, avant de recevoir le Zimbabwe puis d’aller au Ghana, en novembre.

Les « Black Stars » ont su se relancer après leur défaite face aux Sud-Africains en septembre. Ils ont battu à deux reprises le Zimbabwe et peuvent encore espérer arracher la qualification.


Groupe H : le Sénégal a gagné sa place au soleil

Carton plein pour les Lions de la Teranga. Les joueurs d’Aliou Cissé ont signé quatre victoires en autant de rencontres, ce qui leur assure d’être présents au troisième tour des éliminatoires.

Si les vice-champions d’Afrique avaient balayé la Namibie lors de la troisième journée (4-1), ils ont dû s’affairer au match retour pour obtenir la victoire. Farama Diedhiou a débloqué la situation en deuxième période, s’offrant même un triplé et donnant à ses coéquipiers le statut symbolique de première équipe assurée d’être en barrages.


Groupe I : le Maroc est qualifié

Pour le Maroc, le marathon des qualifications au mondial a ressemblé à un sprint : trois matches disputés à domicile en sept jours en raison des stades non mis aux normes de ses adversaires. Les Lions de l’Atlas s’en sont sortis avec les honneurs. Deux victoires contre la Guinée-Bissau (6-0, 0-3) et une contre la Guinée (1-4).

Un sans-faute qui assure la place des Marocains en barrages.


Les groupes dont les matches ont eu lieu avant le mardi 12 octobre.

Groupe B : invaincue, la Tunisie est proche du troisième tour

Vainqueurs de leurs trois premiers matches, les Aigles de Carthage ont perdu l’occasion de se qualifier lors de leur rencontre face à la Mauritanie. À Nouakchott, les deux équipes se sont quittées sur un score nul et vierge. Les hommes de Mondher Kebaier sont en tête de leur groupe avec 10 points mais restent sous la menace de la Guinée équatoriale (7 points), qui a également fait un match nul en Zambie (1-1).


Groupe C : le Nigeria doit se méfier du Cap-Vert

Les Super Eagles vont trembler jusqu’au bout, la faute à une défaite surprise face à la Centrafrique lors de la troisième journée (1-0). Si les coéquipiers d’Osimhen se sont rattrapés au match retour avec une victoire convaincante 2 à 0, le faux pas a remis le Cap-Vert dans la course.

Les Cap-Verdiens sont sortis vainqueurs de leurs deux confrontations avec le Liberia (1-2, 1-0) et pointent donc à la deuxième place du groupe à seulement deux points du Nigeria qu’ils affronteront en novembre.


Groupe D : Côte d’Ivoire et Cameroun devront se départager

Les Mozambicains ont fait les frais de la détermination des Lions indomptables. Les Camerounais ont battu à deux reprises les « Mambas » le 8 puis le 11 octobre. À domicile, les hommes de Toni Conceição ont d’abord défait 3 à 1 ceux de Luís Gonçalves avant de remettre ça trois jours plus tard (0-1).

Une courte victoire qui permet aux Camerounais de compter 9 points et détenir la deuxième place du groupe D en attendant leurs rencontres de novembre face au Malawi (5e journée) et surtout face à la Côte d’Ivoire (6e journée). Les Éléphants comptent un point de plus que les Lions indomptables grâce à leur double victoire face au Malawi.


Groupe E : le Mali est devant, l’Ouganda en embuscade

Une double victoire face au Kenya et les Aigles du Mali s’envolent. Ils peuvent remercier Ibrahima Koné qui a inscrit un triplé lors du match aller à domicile (3-0) puis a inscrit l’unique but de la rencontre au Nyayo National Stadium (0-1).

Seul l’Ouganda reste en mesure de contester la place qualificative aux Aigles. Les « Grues » ont battu le Rwanda à deux reprises sur le plus petit des scores et ne sont qu’à deux points du Mali, qu’ils affronteront en novembre.


Groupe F : l’Égypte dans un fauteuil

Les Pharaons ont fait le plus dur. S’ils ne sont pas encore officiellement qualifiés pour le troisième tour, les Égyptiens ont fait un grand pas en avant en battant 3 à 0 la Lybie chez elle. Trois jours plus tôt, ils avaient déjà vaincu les Chevaliers de la Méditerranée à Alexandrie (1-0).

Avant ses matches face à l’Angola et au Gabon en novembre, l’Égypte compte quatre points d’avance sur son premier poursuivant, la Libye.


Groupe J : le Bénin et la Tanzanie à égalité, la RD Congo peut encore y croire

Le Bénin et la Tanzanie sont dos à dos à l’issue de leur double confrontation. Les Écureuils pensaient avoir fait le plus dur en s’imposant en Tanzanie 1 à 0 lors de la troisième journée mais les hommes de Michel Dussuyer ont essuyé un revers à domicile sur le même score lors du match retour.

Résultat : les deux équipes sont à égalité de points en tête du groupe J (7 points). Cependant, la RD Congo reste en embuscade. Les Léopards affronteront les deux leaders actuels au mois de novembre et en cas de double victoire, ce sont eux qui passeront au troisième tour.





Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite