Take a fresh look at your lifestyle.

les hospitalisations continuent d’augmenter à Lyon

0 3


- Publicité -

En quinze jours, le nombre de patients en réanimation dans les Hospices Civils de Lyon a plus que doublé.

Les hospitalisations continuent d’augmenter à Lyon. Le 9 août, 301 personnes étaient hospitalisées à cause du Covid-19 dont 104 dans les 13 hôpitaux des Hospices Civils de Lyon (HCL) d’après les derniers chiffres de l’organisme. Pour ce qui est des soins critiques, 70 patients se trouvaient en réanimation à cette même date.

« Depuis 15 jours très clairement, on a une hausse des hospitalisations. On a une centaine de patients atteints de Covid hospitalisés aux Hospices civils de Lyon aujourd’hui dont une cinquantaine dans des services de soins critiques, de réanimation ou de surveillance continue. C’est beaucoup, ça a augmenté vite les deux dernières semaines », affirme Guillaume Du Chaffaut, directeur général adjoint des HCL, sur BFM Lyon.

Hospitalisations en hausse depuis la mi-juillet

Depuis la mi-juillet, le nombre de patients hospitalisés et la moyenne des nouvelles hospitalisations repart à la hausse dans les HCL sans pour autant atteindre les pics d’avril 2020 ou d’octobre-novembre 2021. Il en est de même pour les patients en réanimation qui ont plus de doublé depuis le 12 juillet, passant de moins de 20 à 44 le 9 août.

« On est aujourd’hui déjà en tension, on a une occupation de nos lits de réanimation autour de 80%, ce qui nous laisse un peu de marge pour à la fois soigner les patients du Covid et d’autres choses. Néanmoins, il ne faudrait pas que cette situation se dégrade », explique sur BFM Lyon le directeur général adjoint des HCL.

Quant au profil de ces nouveaux patients, il a « évolué » pour Guillaume Du Chaffaut. Il évoque des personnes plus jeunes avec une moyenne d’âge autour de 59 – 60 ans en réanimation et une majorité de patients non vaccinés. Les personnes vaccinées et en soins critiques (environ 12%) sont quant à elles atteintes d’autres maladies très graves, « ce qui explique que la vaccination n’ait pas pu les protéger assez ».

Un taux d’incidence proche de 300 dans le Rhône

Si le plan blanc a été mis en place dans plusieurs régions françaises, ce n’est pas encore le cas pour les hôpitaux lyonnais mais la situation « peut basculer très vite » pour le directeur général adjoint des HCL.

La semaine dernière, le ministre de la Santé Olivier Véran a déclaré regarder avec « inquiétude la situation en Auvergne-Rhône-Alpes ». Dans le Rhône, le taux d’incidence était de 298,2 cas pour 100.000 habitants entre le 1 et 7 août, soit un chiffre plus élevé que la moyenne nationale.

- Publicité -



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite